De nouveaux réacteurs nucléaires à l'arrêt !

26/12/2022
EDF a annoncé que deux réacteurs ne pourront finalement pas redémarrer avant la fin de cet hiver, et six autres devront être arrêtés en 2023 pour des réparations liées à des problèmes de corrosion. Des risques de tension à prévoir ?

EDF a décidé de remplacer systématiquement les tuyauteries de la catégorie de réacteurs la plus exposée aux risques de corrosion sur des conduites de secours servant à refroidir le réacteur en cas d'urgence. Ainsi, les réacteurs Golfech 1 et Penly 2 ne redémarreront pas avant le 11 juin au lieu de respectivement le 18 février et le 29 janvier, ce qui devait couvrir les besoins de la fin de l’hiver.

Six autres réacteurs de 1300 MW de type "P’4" devront être réparés d'office en 2023, alors qu'au départ seulement des contrôles devaient être effectués dans un premier temps.

L’hiver 2022-2023 s’annonce tendu. Au 18 décembre, seulement 40 réacteurs sur 56 étaient en fonctionnement, un niveau historiquement bas et qui laisse craindre des coupures en cas de très fortes demandes.

 

Sources : EDF / France info

Voir toutes les actualités
Le site d'information pour les professionnels de l'énergie
© actuenergie.fr 2024 -
Mentions légales
-
CGU
-
Plan de site
users
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram