Des vaches élevées spécialement pour produire moins de méthane en rotant

Semex, une société spécialisée en génétique, a développé une technique d'insémination pour les vaches afin de doter leurs veaux d’une caractéristique spécifique réduisant la production de méthane lors des rots.

Une exploitation agricole en Ontario a été la première à expérimenter cette approche en inséminant artificiellement 107 vaches en juin, d'après les informations de Reuters.

  1. Loewith, propriétaire de cette ferme expérimentale, estime que cette nouvelle méthode d'élevage pourrait réduire ses émissions annuelles de 1,5 %, avec une perspective d'atteindre entre 20 et 30 % d'ici 2050.

Toutefois, certains acteurs de l'industrie demeurent prudents face à cette approche, craignant des problèmes digestifs pour les animaux.

Le ministère de l'Agriculture du Canada indique que bien qu'il n'ait pas encore évalué cette innovation, la réduction des émissions de méthane par le bétail reste d'une importance cruciale.

Voir toutes les actualités
© actuenergie.fr 2024 -
Mentions légales
-
CGU
-
Plan de site
users
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram