Le conflit israélo-palestinien impacte-t-il les prix de l'énergie ?

Le récent regain de tension dans le conflit israélo-palestinien a eu un effet notable sur les prix du pétrole et du gaz. Suite à l'attaque du Hamas contre Israël, les prix du pétrole ont augmenté de 4,04 % et ceux du gaz ont grimpé de 12,49 %.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre a atteint 88,00 dollars, en hausse de 4,04 %. De même, le prix du West Texas Intermediate américain pour livraison en novembre a augmenté de 4,18 % à 86,25 dollars.

Les investisseurs ont réagi en intégrant une prime de risque géopolitique dans les prix, tandis que la demande a également connu une augmentation après une correction récente des prix du pétrole.

Parallèlement, les prix du gaz ont également enregistré une hausse significative. Le contrat à terme du TTF néerlandais, une référence européenne, a grimpé d'environ 12,49 % à 43,00 euros le mégawattheure, retrouvant des niveaux similaires à ceux de fin septembre.

Les inquiétudes concernant des perturbations dans l'approvisionnement en gaz ont été renforcées par la suspension des activités de la plateforme gazière Tamar par Chevron, suite à l'instruction du gouvernement israélien après l'offensive du Hamas.

En France, le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a souligné que le conflit en cours entre l'armée israélienne et le Hamas ajoutait de l'incertitude économique. Il a appelé à une vigilance accrue face à la situation.

Voir toutes les actualités
© actuenergie.fr 2024 -
Mentions légales
-
CGU
-
Plan de site
users
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram