RTE met en doute le calendrier de redémarrage des réacteurs nucléaires

29/11/2022
Le gestionnaire du réseau électrique français RTE ne croit pas au planning de redémarrage des réacteurs nucléaires d’EDF et anticipe déjà de futures tensions sur le réseau électrique avec l’hiver approchant.

26 réacteurs nucléaires d’EDF sont encore à l’arrêt en raison d’opérations de maintenance programmées ou victimes de corrosion. Leur redémarrage dans les prochaines semaines doit permettre de baisser la tension sur l’approvisionnement en électricité et donc diminuer tout risque de délestage ou coupures ciblées.

Or le planning de redémarrage prend du retard et, selon RTE, les 11 réacteurs devant initialement redémarrer fin novembre ne pourront le faire qu’en décembre. Un retard lié aux grèves ayant touchées les centrales nucléaires début octobre, mais aussi aux délais allongés des travaux pour réparer les réacteurs touchés par la corrosion.

RTE juge donc impossible l’objectif annoncé par EDF de 45 réacteurs nucléaires en service au 1er janvier. Le gestionnaire du réseau qualifie le risque de tension électrique comme « élevé » pour le début 2023, relançant la menace de « coupures » d’électricité.

 

Source : Capital

Voir toutes les actualités
Le site d'information pour les professionnels de l'énergie
© actuenergie.fr 2024 -
Mentions légales
-
CGU
-
Plan de site
users
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram