Une PME réalise 30 000 euros d'économie d'énergie grâce à son four solaire industriel.

Une PME spécialisée dans la transformation de fruits utilisés basée dans le Lot-et-Garonne, a considérablement fait baisser sa facture d’énergie grâce à un four solaire inédit en France.

Ainsi, Emeric Cadalen, patron de Fruit Gourmet, dont sa facture annuelle de gaz avoisinait les 50 000 euros auparavant, estime l’avoir réduit d'environ 20 % depuis qu'il a acheté un four à énergie solaire thermique. Son économie serait d’environ 30 000 euros.

Comment fonctionne ce four ?

Inventé par Didier Martin, le four est constitué d’acier pour sa structure, d’aluminium pour les miroirs et les tuyaux, et de graviers pour le stockage.

L’entreprise a installée 200 mètres carrés de miroirs solaires sur le parking de son hangar de transformation qui réfléchissent la lumière du soleil sur un conduit captant l'air extérieur, on appelle cela le concept de la lentille de Fresnel.

Ce conduit chauffe jusqu’à jusqu'à 250 degrés, alimente deux fours séchant ou pasteurisant divers fruits tels que des pommes, pruneaux, bananes etc.

Lorsque l’entreprise ferme ses portes, un autre tuyau achemine l'air chauffé dans un conteneur hermétique rempli de graviers provenant de la Garonne. Ces graviers permettent de stocker la chaleur pendant environ quatre jours, avant de la renvoyer vers les fours.

À l’heure où la majorité des entreprises souffrent des conséquences de la crise énergétique, cette innovation pourrait séduire les entreprises spécialisées dans le séchage d’aliments, bois, matériaux de construction, déchets etc.

 

Voir toutes les actualités
© actuenergie.fr 2024 -
Mentions légales
-
CGU
-
Plan de site
users
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram