[social-share align="stretched" style="icon" size="s" animation="essb_button_animation6" counters="0" buttons="facebook,twitter,linkedin"]
Mots-clés :

Comment concilier la préservation de la biodiversité et l’utilisation des ENR

Concilier la préservation de la biodiversité et le développement des énergies renouvelables est essentielle pour assurer un avenir durable pour notre planète. Voici quelques approches pour y parvenir.
Par Actu énergie
25 juillet 2023

Planification responsable

Avant de mener des projets d'énergies renouvelables, il est nécessaire d’identifier les zones sensibles sur le plan écologique, telles que les habitats critiques, les zones protégées ou les corridors migratoires d'espèces.

Évaluer les risques et impacts

Une fois la zone de développement du projet identifiée, il est primordial de réaliser une évaluation approfondie des impacts environnementaux potentiels.

Des outils respectueux de l’environnement

Une fois votre projet lancé, privilégiez des technologies et des conceptions respectueuses de l'environnement, en minimisant les perturbations des écosystèmes locaux et en réduisant les risques pour la faune.

Sensibilisation et collaboration

Parce que préserver notre planète est le devoir de tous, veillez à impliquer les parties prenantes, les communautés locales et les experts en biodiversité dès le début des projets.

Ainsi, pourquoi ne pas proposer des campagnes et/ou atelier de sensibilisation au sein de vos équipes, entreprises, et en collaboration avec vos partenaires.

Le rôle des collectivités territoriales

Les collectivités jouent un rôle essentiel pour favoriser le développement des énergies renouvelables tout en préservant la biodiversité.

Pour favoriser la préservation de l’environnement tout en développant les ENR au sein de leur territoire, les collectivités peuvent :

  • Élaborer des plans d'aménagement du territoire intégrant des zones favorables au développement des énergies renouvelables.
  • Promouvoir les énergies renouvelables intégrées dans les bâtiments, comme les panneaux solaires sur les toits, les systèmes de chauffage géothermique, ou les éoliennes en milieu urbain.
  • Mettre en place des incitations financières, telles que des subventions ou des avantages fiscaux, pour encourager les investissements dans les projets d'énergies renouvelables respectueux de la biodiversité.
  • Travailler en collaboration avec des experts en biodiversité, les collectivités peuvent mieux évaluer les impacts potentiels des projets d'énergies renouvelables sur la faune et la flore locales.
  • Impliquer les citoyens dans le processus de prise de décision en matière d'énergies renouvelables
  • Sensibiliser le public à l'importance de la biodiversité et des énergies renouvelables.

Sur le même sujet

Fiche métier : foreur

Le foreur, qu'il soit ouvrier ou technicien, se spécialise dans les travaux de forage terrestres ou sous-marins. Son rôle consiste à effectuer des forages pour explorer ou exploiter des nappes d'eau souterraines, de gaz ou de pétrole, il est chargé de l'installation, du démarrage, de la gestion efficace et de la maintenance d'installations de forage.

Fiche métier : ingénieur en énergies renouvelables

Spécialiste de la transition énergétique et des nouvelles énergies dites renouvelables. L’ingénieur en ENR travaille sur des projets liés à la biomasse, à l’éolien, à l’hydraulique, au solaire et à la géothermie.
1 2 3 6
Le site d'information pour les professionnels de l'énergie.
© actuenergie.fr 2024 -
Mentions légales
-
CGU
-
Plan de site
userscrossmenu linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram