Mots-clés :

De l’eau comme carburant ? Une promesse signée Thales

À Cannes-La-Bocca, Thales Alenia Space veut développer un système de propulsion pour ses satellites en utilisant de l'eau comme carburant. Ce projet expérimental et innovant serait réalisé en partenariat avec la start-up italienne, MIPRONS.
Par Actu énergie
26 août 2022

Le principe

Un processus d'électrolyse décomposera l'eau en hydrogène et oxygène qui seront ensuite admis dans la chambre de combustion.

Avec l’eau comme unique propergol, (le propergol est à l’origine un produit de propulsion, constitué d'un mélange de comburant et de combustible, les ergols. La réaction chimique, entre cet oxydant et ce réducteur, fournit l'énergie au moteur-fusée), ce système permettra aux engins de Thales, d’effectuer plus rapidement leurs manœuvres, (mise à poste, désorbitation du satellite, évitement des collisions). Une belle progression et gain de temps par rapport aux engins traditionnels

De son côté, MIPRONS, s’occupera de la fabrication de ses composants par impression 3D.

Ce système micro-propulseur serait pour le moment, développé spécialement pour les engins fabriqués à Cannes-La-Bocca et devrait être installé sur les satellites de petites et moyennes tailles.

« Cet accord confirme la stratégie de Thales Alenia Space de jouer un rôle de tout premier plan dans les initiatives du New Space, en créant des synergies avec des start-ups qui sont autant de catalyseurs au sein de tout l’écosystème spatial. Nous sommes toujours prêts à relever les nouveaux défis qui soulignent l’importance stratégique croissante du secteur spatial.» Massimo Claudio Comparini, Président-Directeur général de Thales Alenia Space en Italie.

 

Pour en savoir plus :

https://www.thalesgroup.com/fr/monde/espace/press-release/thales-alenia-space-et-miprons-sassocient-developper-systeme-propulsion

Sur le même sujet

Une nouvelle industrie du méthanol émerge, décarbonant la production et visant l'autosuffisance en Europe

Plusieurs PME, dont Elyse Energy, se lancent dans la production de "e-méthanol" pour réduire les émissions de CO2 et garantir une source de matières premières décarbonées pour diverses applications industrielles.

Construire une habitation en bauge en respectant les normes RE2020, c’est possible.

Le projet franco-britannique « CobBauge » vient de présenter les résultats très encourageants pour développer un bâti en bauge, un mélange de terre et de fibre végétale, construit selon des critères modernes de performance énergétique et environnementale.
1 2 3 12
Le site d'information pour les professionnels de l'énergie.
© actuenergie.fr 2024 -
Mentions légales
-
CGU
-
Plan de site
userscrossmenu
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram