Mots-clés :

L’Association française du gaz devient France gaz.

Dans un contexte marqué depuis plusieurs mois par une crise énergétique mondiale, la filière gazière se met en ordre de marche afin de répondre aux enjeux de transition et de souveraineté énergétiques de la France.
Par Actu énergie
23 janvier 2023

A propos de France gaz

France gaz représente la filière gazière française en charge de tous les gaz combustibles : gaz naturel, gaz renouvelables, gaz liquides, hydrogène.

Elle regroupe les acteurs gaziers présents sur l’ensemble de la chaîne gazière engagés pour produire des gaz renouvelables, et ainsi viser la neutralité carbone d’ici à 2050, tout en assurant la sécurité d’approvisionnement du pays.

France gaz est également Membre du Conseil Supérieur de l'Énergie, du Medef.

« Il y aura un avant et un après 2022 dans le monde de l’énergie, et plus particulièrement pour notre industrie. Demain ce ne sont plus que les gaziers qui produiront du gaz, et celui-ci sera renouvelable et bas-carbone. Nous devons accélérer la transition énergétique grâce à une variété de sources et de technologies inscrites dans des projets d’économie circulaire, valorisant les ressources locales de nos territoires. » explique Jean-Marc Leroy, président de France gaz.

Plusieurs nouveaux partenaires

Avec plus de 150 ans d’Histoire et d’expérience, France gaz rappelle l’existence d’un modèle gazier français, centré autour de deux piliers : la protection des Français et l’innovation au service de la transition et de la sobriété énergétiques.

C’est pourquoi, le slogan de la nouvelle identité de l’Association Française du Gaz, France-Gaz, illustre parfaitement son ambition d’intégrer de nouvelles filières dans ses démarches : « France gaz, ensemble transformons l’énergie ».

Ainsi, la filière agricole, l’industrie des déchets, l’univers des start-up et des développeurs de technologies de production de gaz renouvelables, comme la méthanisation ou la pyrogazéification intégreront la démarche de France-Gaz, celle de construire « ensemble », une stratégie nationale ambitieuse énergie et climat.

Ainsi, la filière gazière dépassera l’objectif fixé par l’actuelle Programmation pluriannuelle de l’énergie pour les gaz renouvelables.

Dès 2030, la filière vise 20 % de gaz renouvelables et bas carbone dans notre consommation nationale.

Accélérer la production de gaz verts français

Selon France-gaz, le gaz de demain ne sera plus importé et fossile, mais local et vert.

Grâce à de nouvelles technologies de production et au dynamisme de la filière méthanisation, ce gaz permettra :

  • D’opérer la transition énergétique et climatique
  • De concrétiser les nouvelles politiques déchets
  • De développer la politique agro-écologique

Réussir la transition énergétique

Afin de réussir la transition énergétique du pays, France-Gaz propose :

  • D’inscrire l’objectif de 20 % de consommation de gaz renouvelables en 2030 dans la loi.
  • De reconnaître le bénéfice du biométhane dans l’habitat, pour une mobilité durable et dans l’industrie avec :
    • Le maintien des aides aux ménages chauffés au gaz
    • L’introduction du biométhane dans les logements neufs
    • Sa reconnaissance comme une solution de décarbonation majeure du transport lourd : transport maritime, transport de marchandises et de voyageurs.
    • La simplification des mécanismes de traçabilité et de valorisation du biométhane pour les industriels
    • La mise en œuvre rapide des dispositions prises pour accélérer la filière comme le réajustement des tarifs d’achat pour tenir compte des effets de la crise dont l’inflation, le lancement des contrats de production de biométhane et le soutien au développement des contrats directs entre producteurs et entreprises.

 

Sur le même sujet

La CRE fixe les tarifs des infrastructures gazières de transport et de stockage pour la période 2024-2027

La Commission de Régulation de l'Énergie a annoncé les nouveaux tarifs pour les infrastructures gazières de transport et de stockage, qui entreront en vigueur le 1er avril 2024 et resteront en place pendant quatre ans.

Thermostats connectés : une nouvelle prime gouvernementale pour l'économie d'électricité

À partir du 1er janvier 2024, les thermostats connectés permettront de réaliser de grandes économies d'électricité grâce à une prime gouvernementale fraîchement annoncée.
1 2 3 15
Le site d'information pour les professionnels de l'énergie.
© actuenergie.fr 2024 -
Mentions légales
-
CGU
-
Plan de site
userscrossmenu
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram