Mots-clés :

Attention à l'impact carbone du BBQ au charbon !

Le début de l’été, le soleil et les vacances riment souvent avec l’inévitable barbecue ! Electrique, au charbon ou à gaz, il en existe plusieurs variétés. La plus répandue reste la version au charbon, malheureusement la solution la plus polluante. Voici quelques informations sur l’impact carbone du BBQ au charbon.
Par Actu énergie
14 Juil 2023

Plus de 63% des Français sont équipés d’un barbecue et vont donc très certainement profiter de la période estivale pour organiser des grillades entre amis ou en famille.

Mais savez-vous que le barbecue, particulièrement celui au charbon, a un impact écologique néfaste pour l’environnement ?

Barbecue au charbon, solution la plus polluante

La combustion du charbon va entraîner le rejet dans l’air d’une multitude de particules fine : dioxyde de carbone (CO2), monoxyde de carbone, oxydes d’azote, composés organiques volatiles, hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP)… Des produits polluants très néfastes pour notre santé et pour la planète.

On estime qu’ 1,5 kg de charbon brûlé lors d’un barbecue émet environ 4,85 kg eqCO2, soit l’équivalent de presque 30 kilomètres parcourus en voiture ! De plus, le barbecue au charbon de bois peut nécessiter l’utilisation d’allume-feu concentrant de nombreux produits chimiques tout aussi mauvais.

 

Des alternatives au charbon de bois existent. Le barbecue au gaz émet 500 fois moins de particules et 100 000 fois moins de Benzo(a)pyrene, un HAP. Le barbecue électrique est également plus écologique, bien que plus énergivore.

Et pour alléger davantage l’empreinte carbone de vos barbecues, pensez à faire griller autre chose que de la viande et privilégiez les légumes. A titre de comparaison, une pièce de viande rouge représente 5 kg CO₂ EQ contre seulement 300 g de CO₂ EQ pour une brochette de légumes selon l’Ademe.

Sur le même sujet

Nos astuces pour réduire sa facture d’électricité

Les factures d’électricité ne cessent d’augmenter et malheureusement, la hausse va se poursuivre l'an prochain... Quelques astuces et bons réflexes permettent de réduire sa consommation de l’électricité.

Pompes à chaleur : attention aux déconvenues !

Les pouvoirs publics incitent les particuliers à remplacer leurs vieilles chaudières à gaz ou au fioul par des pompes à chaleur (PAC). Mais avant d’en faire l’installation, des précautions doivent être prises pour éviter toute déconvenue. Bruit généré, dimensionnement, isolation, montants des primes… Nos réponses aux éventuels problèmes que vous pourriez rencontrer.
1 2 3 13
userscrossmenu linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram