Mots-clés :

Découvrez les AMEP, des associations pour mutualiser l'énergie entre voisins

Connaissez-vous les AMEP ? Il s’agit d’associations de voisins qui partagent l’énergie, en l’occurrence l’électricité produite par des panneaux solaires. Une initiative citoyenne, solidaire et écologique, prônant la solidarité énergétique.
Par Actu énergie
15 Déc 2023

A Simiane-Collongue, un village des Bouches-du-Rhône situé entre Marseille et Aix-En-Provence, les habitants partagent leur électricité entre eux. Ils sont rassemblés au sein d’une AMEP.

Qu’est-ce qu’une AMEP ?

Une AMEP est une Association pour la Mutualisation d’une Energie de Proximité, elle s’inspire du modèle des AMAP pour l’agriculture.

Une communauté réunissant des petits producteurs d’électricité verte, notamment grâce à des panneaux solaires, et des consommateurs d’électricité, présents sur une même zone géographique. L’idée est alors de partager son surplus d'électricité solaire avec une association locale ou des voisins. Une production locale pour une consommation locale.

Comment ça marche ?

Dans le cas de l’AMEP de Simiane-Collongue, tout est parti de l’initiative d’un habitant, Christophe Brun. Il avait installé 16 panneaux photovoltaïques sur le toit de sa maison pour produire de l’électricité qu’il autoconsomme. Il s’est rendu compte que lors de journées très ensoleillées, il pouvait produire environ 2 500 watts, dont seulement 1 400 watts sont consommés directement. Pour le surplus, plutôt que de la revendre, il a préféré le donner à ses voisins.

Ainsi, l’électricité produite par ses panneaux photovoltaïques part dans les câbles, puis le gestionnaire du réseau électrique, Enedis, la récupère et déduit cette part offerte des factures de 4 voisins choisis par Christophe. Tout ce petit groupe de voisins est organisé en AMEP.

Un objectif social mais aussi de sobriété énergétique

L'économie sur les factures des bénéficiaires est d'environ 10%. Mais le but de l’initiative n’est pas purement financier. Cette démarche a un objectif solidaire et citoyen, elle favorise le lien social et l’entente entre voisins.

De plus, l’opération permet de changer les mentalités sur la consommation énergétique. Elle modifie les comportements, prône la sobriété énergétique et elle est donc bénéfique pour le climat.

La toute première AMEP n’a vu le jour qu’en 2022, en pleine crise énergétique, mais début 2023, une dizaine de projets ont rejoint le mouvement. Ce concept vertueux commence à prendre de l’ampleur, une quinzaine de projets étant en cours en France actuellement. Un exemple de solidarité énergétique qui s’organise et à valoriser auprès des citoyens.

Liens utiles

Sur le même sujet

Nos astuces pour réduire sa facture d’électricité

Les factures d’électricité ne cessent d’augmenter et malheureusement, la hausse va se poursuivre l'an prochain... Quelques astuces et bons réflexes permettent de réduire sa consommation de l’électricité.

La stratégie française pour sortir des énergies fossiles d'ici 2050

Le gouvernement, par la voix de sa ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher, a dévoilé sa stratégie énergétique à l’horizon 2050. Intitulée « Stratégie française pour l’énergie et le climat (SFEC) », elle s’appuie sur deux grands piliers pour sortir des énergies fossiles : les énergies renouvelables et la sobriété énergétique.
1 2 3 7
userscrossmenu linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram