Mots-clés :

En France, on n'a pas de pétrole mais on a des vaches

La méthanisation est une énergie renouvelable en pleine expansion. Renforcée par les événements internationaux actuels, elle se développe au travers de nombreux projets sur le territoire. Est-ce que les vaches françaises pourraient être une alternative au pétrole ?
Par Actu énergie
19 Mai 2022

Test de description de l'image pour la vache

Une étude très sérieuse de l’Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture (Irstea) a ainsi calculé que si toutes les bouses et crottes produites par les animaux présents sur le Salon de l’agriculture de cette année avaient été méthanisées, elles auraient pu alimenter en électricité cinq familles françaises pendant un an. Mais comment transforme-t-on des bouses en électricité ?

Les vaches présentes sur le Salon ont produit près de 530 tonnes de déjection pendant 10 jours, soit 530 m3. Une tonne de déjections permet de produire environ 30m3 de biogaz, composé de méthane et de CO2. Au total, cela aurait pu représenter 15 900m3 de biogaz.

Ce gaz aurait ensuite été transformé en énergie et convertit ensuite en électricité. Le biogaz contient environ 60% de méthane dont le potentiel énergétique est d'environ 10kWh/m3. 95 400kWh d'énergie primaire aurait donc pu être produit, toutefois, le rendement de conversion du méthane en électricité est d'environ 30 à 35%. Au final, ce sont 33 000 kWh d'électricité potentiellement disponibles.

La méthanisation a sa place dans le mix énergétique...

En pratique, on ne va pas demain aller acheter ses bouses à la ferme la plus proche pour les utiliser individuellement. La méthanisation peut toutefois faire partie du bouquet énergétique futur de la France. Son accroissement depuis quelques années est particulièrement spectaculaire, et décuplé encore avec la crise internationale actuelle. L’électricité produite à partir des différents déchets organiques, et transformée dans des usines de méthanisation, est rachetée par les fournisseurs d’électricité, en particulier GRDF et intégrée dans les réseaux de distribution au même titre que l’énergie produite par les éoliennes ou les centrales solaires.

Pour revenir à nos vaches, il faut se rendre à l'évidence, qu'à elles seules elles n'arriveront pas à fournir plus de 3 à 5% de notre consommation d'énergie en admettant que l'on méthane toutes leurs déjections... Mais au-delà de l’électricité produite, la méthanisation a aussi des vertus environnementales. Elle réduit la quantité de CO2 émise par les élevages dans l’atmosphère et limite aussi la quantité de substrats épandus, qui peuvent polluer les sols.

Sur le même sujet

Quels déchets peuvent être valorisés pour produire de l'énergie ?

La "valorisation énergétique" est une nouvelle notion apparue il y a quelques années et qui prend de plus en plus d’ampleur dans le contexte actuel de crise énergétique. Elle représente la récupération et la valorisation des déchets dans le but de les transformer en énergie. Des procédés vertueux pour l’environnement, pour l’économie locale et circulaire et pour réduire nos dépenses énergétiques. Le point sur les différents déchets pouvant être valorisés.

Nos astuces pour réduire sa facture d’électricité

Les factures d’électricité ne cessent d’augmenter et malheureusement, la hausse va se poursuivre l'an prochain... Quelques astuces et bons réflexes permettent de réduire sa consommation de l’électricité.
1 2 3 25
Le site d'information pour les professionnels de l'énergie.
© actuenergie.fr 2024 -
Mentions légales
-
CGU
-
Plan de site
userscrossmenu
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram