Mots-clés :

Faites des économies d'énergie avec la cuisine low-tech

La crise énergétique nous amène à repenser nos modes de consommation, notamment en cuisine. Aujourd’hui, vous pouvez cuisiner sans gaz ni électricité grâce à la cuisine low-tech ou « basse technologie », vous permettant ainsi de diminuer votre consommation énergétique et votre facture ! Découvrez les solutions existantes de la cuisine low-tech, symboles d’une révolution écologique…et économique !
Par Actu énergie
16 Juin 2023

Les appareils de cuisine électriques représentent en moyenne 6 % de la consommation d’électricité des foyers français, mais cette part peut monter jusqu’à 48 %. Mais pouvons-nous cuisiner sans utiliser ni électricité ni gaz ? C’est devenu possible grâce à la cuisine low-tech ou dite « basse consommation ». De nouveau outils, moins énergivores ou utilisant des ressources naturelles comme le soleil, ont vu le jour et prennent place au sein de nos foyers.

En pleine inflation des prix des énergies, cette cuisine écologique permet de moins consommer et de réaliser des économies d’énergie. Une nouvelle façon de préparer nos repas qui pourrait en séduire plus d’un et qui bousculerait nos habitudes de préparation des repas.

Le four solaire, star de la cuisine low-tech

Quand on évoque la cuisine « basse technologie », l’équipement phare et représentatif de cette nouvelle démarche est sans aucun doute le four solaire.

Sa conception est relativement simple et accessible à tous : des miroirs concentrent les rayons du soleil à l’intérieur d’un réceptacle, ce qui le fait monter en température, jusqu’à 150°C ! Les seuls inconvénients sont le besoin d’ensoleillement et une cuisson plus lente.

Mais si la cuisine au four solaire requiert une certaine organisation, elle apporte une grande satisfaction pour son autonomie, son faible impact écologique et ses grandes économies d’énergie.

Une cuisine écologique et économique

Mais la cuisine low-tech ne s’arrête pas simplement au four solaire. D’autres outils et équipements permettent de cuisiner sans utiliser ou peu les énergies courantes. De la marmite norvégienne au vélo-mixeur, en passant par une cuisinière utilisant un poêle à bois et une plaque en fonte, nombreuses sont les innovations low-tech. Des solutions nécessitant quelques aptitudes de bricoleurs, mais elles restent accessibles à tous, résilientes et réparables. Des sites proposent même des tutoriels pour créer vos propres outils de cuisine « basse technologie », comme l'Atelier Paysan ou le Low-tech Lab.

Il s’agit également de repenser à nos usages, notre consommation en lien avec la cuisine. Par exemple, nous utilisons un frigo alors que beaucoup de choses n’ont pas besoin d’être stocké au froid. Pour un certain nombre d’aliments, un garde-manger peut suffire.

 

L’idée derrière ce nouveau mode de cuisine consiste à repenser notre production d’aliments, leur conservation, leur cuisson, mais aussi notre gestion des déchets alimentaires. Une révolution pour le bien de notre planète, de notre environnement et de notre portefeuille !

Sur le même sujet

Nos astuces pour réduire sa facture d’électricité

Les factures d’électricité ne cessent d’augmenter et malheureusement, la hausse va se poursuivre l'an prochain... Quelques astuces et bons réflexes permettent de réduire sa consommation de l’électricité.

Découvrez les AMEP, des associations pour mutualiser l'énergie entre voisins

Connaissez-vous les AMEP ? Il s’agit d’associations de voisins qui partagent l’énergie, en l’occurrence l’électricité produite par des panneaux solaires. Une initiative citoyenne, solidaire et écologique, prônant la solidarité énergétique.
1 2 3 18
Le site d'information pour les professionnels de l'énergie.
© actuenergie.fr 2024 -
Mentions légales
-
CGU
-
Plan de site
userscrossmenu
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram