Mots-clés :

Profitez d'aides financières pour remplacer vos fenêtres

Pour améliorer la performance énergétique de votre logement et endiguer les déperditions de chaleur, il est fortement recommandé de refaire l’isolation, mais aussi de changer les fenêtres. C’est la raison pour laquelle des aides financières existent, pour vous aider à financer le remplacement de vos fenêtres.
Par Actu énergie
6 Oct 2023

Vous avez constamment froid dans votre logement malgré un chauffage fonctionnant à fond ? Votre facture énergétique a explosé ?  Vous habitez très certainement une « passoire thermique ».

En France, on en compte plus de 7 millions. Ces logements très énergivores font exploser les factures de ses occupants. Pour endiguer ce fléau, il est fortement recommandé de revoir votre isolation et d’envisager de remplacer vos fenêtres.

Ces travaux vous apporteront confort et économies, mais il est parfois difficile de trouver les fonds pour ces opérations. Heureusement, plusieurs aides existent pour encourager les rénovations énergétiques.

Remplacer vos fenêtres pour améliorer la performance énergétique de votre logement

Les déperditions par les fenêtres peuvent représenter jusqu’à 40% selon la surface vitrée et l’orientation !

Le remplacement de fenêtres permet de réduire les besoins de chauffage jusqu’à 27%. En passant de fenêtres simple vitrage à du triple vitrage par exemple, vous résoudrez le problème de fuites d’air entraînant des pertes de chaleur.

En termes d’économies d’énergie, remplacer vos fenêtres représente jusqu’à 60 kWh/m² par an soit plus de 25% de l’amélioration nécessaire pour une rénovation énergétique dont l’objectif est de passer d’une consommation de 300 kWh/m² par an (classe E sur le DPE) à 80 kWh/m² par an (classe B).

Votre consommation de chauffage sera réduite, votre facture allégée.

Les aides disponibles

Malheureusement, le coût pour changer des fenêtres représente très souvent un frein. Les prix varient selon les matériaux : entre 150 et 2 000 € pour de l’aluminium, entre 750 et 1 300 € pour du PVC et entre 1 600 et 2 700 € pour du bois. Un budget que de nombreux ménages n’ont pas !

Or le remplacement de vos fenêtres contribue à une amélioration de la performance énergétique de votre logement. Cette opération est à ce titre éligible aux aides financières pour la rénovation énergétique.

Vous pourrez notamment, selon vos revenus, bénéficier des primes MaPrimeRénov’ et CAF. Si votre logement a été construit il y a au moins 15 ans et que les travaux permettront un gain d’au moins 35 % d’énergie, vous pourrez toucher une autre version de MaPrimeRénov’ : MaPrimeRénov’ Sérénité.

Certains travaux d’amélioration des performances énergétiques vous permettent de bénéficier d’un taux réduit de TVA à 5,5 %. Vous pourrez également souscrire un éco-prêt à taux zéro ou un prêt à l’amélioration de l’habitat de la CAF, afin de financer une partie de l’opération. Les chèques énergies, les certificats d’économies d’énergie sont d’autres aides existantes.

 

Pour plus d’informations sur les aides pour la rénovation énergétique, dont le remplacement de fenêtres fait partie, rendez-vous dans notre rubrique « Votre projet de rénovation » ou sur le site de l’Anah.

Sur le même sujet

Nos astuces pour réduire sa facture d’électricité

Les factures d’électricité ne cessent d’augmenter et malheureusement, la hausse va se poursuivre l'an prochain... Quelques astuces et bons réflexes permettent de réduire sa consommation de l’électricité.

Pompes à chaleur : attention aux déconvenues !

Les pouvoirs publics incitent les particuliers à remplacer leurs vieilles chaudières à gaz ou au fioul par des pompes à chaleur (PAC). Mais avant d’en faire l’installation, des précautions doivent être prises pour éviter toute déconvenue. Bruit généré, dimensionnement, isolation, montants des primes… Nos réponses aux éventuels problèmes que vous pourriez rencontrer.
1 2 3 15
userscrossmenu linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram