Mots-clés :

Vers une nouvelle modification du DPE ?

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, envisagerait une modification du nouveau diagnostic de performance énergétique (DPE) très critiqué depuis sa mise en place. Le manque de fiabilité et le mode de calcul du DPE actuel sont contestés. Pourtant, certains ministères estiment le DPE fiable et n’envisagent pas de modification à court terme. Le point sur ce sujet qui divise au sein même du gouvernement.
Par Actu énergie
3 Nov 2023

La réforme du diagnostic de performance énergétique (DPE) date du 1er juillet 2021. Très rapidement décrié en raison d’anomalies et corrigé fin 2021, il suscite toujours des débats et subit de vives critiques.

71% des DPE ne seraient pas corrects

Selon une étude menée par Hello Watt, 71 % des DPE n’étaient pas corrects, affichant un écart entre l’étiquette énergétique et la consommation du logement en kWh/m²/an. Pour l’association de consommateurs UFC-Que-Choisir, le nouveau DPE manque de fiabilité.

Or, des erreurs de diagnostic peuvent avoir de lourdes répercussions, sur le prix de vente ou encore sur le gel du loyer voire l’interdiction de location pour les passoires thermiques à partir de 2025 !

Des problèmes avec le mode de chauffage et les petites surfaces

Le ministre de l’Économie a ouvert la porte à une « modification » du DPE, ayant constaté de nombreux retours négatifs concernant le mode de chauffage ou les petites surfaces. Ce diagnostic se base sur le profil du logement, prenant en compte sa structure, le type de chauffage, la qualité de l'isolation, la surface et l'étage.

« Vous avez des propriétaires qui me disent, "mais c'est absurde votre truc, ça favorise le chauffage au gaz plutôt que le chauffage à l'électricité, ça pénalise les petites surfaces qui sont demandées par les étudiants". Changeons le diagnostic énergétique puisque visiblement, ce n'est pas le bon indicateur » a indiqué le locataire de Bercy.

Des divergences au sein du gouvernement

Il souhaite donc modifier le DPE pour tenir compte des modalités de chauffage et des surfaces, et ne pas pénaliser les gens.

Pourtant, le ministère de la Transition écologique, tout comme celui du Logement, estiment le DPE « fiable » mais toutefois « améliorable ». Aucune évolution à court terme n’est envisagée. Des divergences au sein du gouvernement qui inquiètent et nous laissent circonspects quant à une modification rapide du DPE et une évolution positive de la situation. Avec la crainte d’une pénurie de logements sur le marché locatif, il s’agirait de ne pas ajouter des problèmes aux propriétaires avec un DPE biaisé.

Sur le même sujet

Comment réduire votre taxe foncière grâce à la rénovation énergétique

Les impôts locaux ont flambé dans une majorité de communes françaises. Alors, pour favoriser la rénovation énergétique, 53 communes proposent à leurs habitants de bénéficier d’une réduction sur leur taxe foncière s’ils entreprennent des travaux d’amélioration énergétique de leur logement. Plus de détails sur ce dispositif.

Profitez d'aides financières pour remplacer vos fenêtres

Pour améliorer la performance énergétique de votre logement et endiguer les déperditions de chaleur, il est fortement recommandé de refaire l’isolation, mais aussi de changer les fenêtres. C’est la raison pour laquelle des aides financières existent, pour vous aider à financer le remplacement de vos fenêtres.
1 2 3 10
Le site d'information pour les professionnels de l'énergie.
© actuenergie.fr 2024 -
Mentions légales
-
CGU
-
Plan de site
userscrossmenu
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram