Mots-clés :

10 conseils pour se chauffer sans faire exploser votre facture énergétique

Malgré les températures hivernales à venir et les prix des énergies encore très élevés, vous pouvez réaliser des économies d’énergie en appliquant les bons gestes au quotidien. Suivez nos conseils pour chauffer votre logement sans faire exploser votre facture énergétique.
Par Actu énergie
28 Déc 2022

Choisissez la bonne température de chauffage

Selon les recommandations de l’ADEME, l’agence pour la transition énergétique, la température dans les pièces à vivre doit être de 19°C. Dans les chambres, 16-17°C sont recommandés.

Il faut savoir qu’en baissant la température de 1°C seulement, vous diminuez votre consommation d’énergie de 7%. Des économies sur votre facture !

Chauffez selon votre présence

Baissez le chauffage la nuit ou encore la journée si vous êtes absent. Evitez de chauffer en permanence des pièces peu utilisées dans la journée comme la salle de bain ou les toilettes.

Enfin, en cas d’absence sur plusieurs jours, passez votre chauffage en mode « Hors gel » pour ne pas consommer inutilement.

Utilisez un thermostat d’ambiance

En utilisant un appareil de régulation ou thermostat, vous pouvez définir la température souhaitée. Avec un thermostat programmable, vous définissez les horaires de chauffage au sein de votre logement selon votre présence. Raccordé à votre chaudière ou système de chauffage et placé dans une pièce à vivre, ce thermostat vous permet d’économiser en moyenne 10% d’énergie.

Grâce au thermostat connecté, vous pouvez même contrôler toute la programmation de votre chauffage directement depuis votre smartphone.

Installez des robinets thermostatiques

En installant des robinets thermostatiques sur vos radiateurs, vous pouvez moduler le chauffage sur chacun de vos radiateurs. Vous pouvez ainsi adapter la puissance de chauffage selon les pièces. Vous pourriez ainsi baisser votre consommation de 5 à 10%.

Aérez votre logement

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, même en hiver, pensez à aérer votre logement. Seulement 5 à 10 minutes suffisent pour renouveler l’air de votre intérieur et évacuer l’air « pollué » par la vapeur d’eau produite par la cuisson, la respiration.. Votre système de chauffage aura un meilleur rendement car chauffer un air humide est plus énergivore.

Pensez à éteindre vos radiateurs le temps de l’aération et ne pas augmenter leur température lorsque vous les rallumez. En aérant seulement quelques minutes, la pièce n’aura pas le temps de se refroidir significativement, donc inutile d’augmenter la puissance de chauffage pour compenser.

Attention aux courants d’air

S’il est important d’aérer votre logement tous les jours, il est indispensable de lutter contre les courants d’air. Assurez vous que les joints autour de vos fenêtres sont en en état, favorisez le double vitrage pour une meilleure isolation. Enfin, n’oubliez pas de fermer la trappe d’aération de votre cheminée lorsque vous ne l’utilisez pas.

Luttez contre les déperditions de chaleur

Votre système de chauffage peut être très performant, si vous laissez la chaleur s’échapper, vous allez voir votre consommation d’énergie exploser !

Il vous faut donc préserver les pièces principales à chauffer, en baissant la température dans les autres pièces et en fermant leur porte. Cela empêchera de refroidir les pièces à vivre. Vous pouvez également installer des rideaux pour éviter la fuite de la chaleur vers des pièces qui n’ont pas besoin de chauffage comme les escaliers ou les couloirs.

Profitez de la chaleur du soleil

Quoi de plus économique que de se chauffer grâce aux rayons du soleil ? Ouvrez vos volets et vos rideaux pour profiter d’une chaleur naturelle et gratuite.

Assurez vous du bon fonctionnement de vos radiateurs

Dépoussiérez vos radiateurs régulièrement pour un meilleur rendement. De plus, si votre mur derrière le radiateur est mal isolé et froid, vous pouvez y placer une plaque réfléchissante pour éviter les déperditions de chaleur.

Faites entretenir votre appareil de chauffage

Il est primordial de faire entretenir votre chaudière ou votre système de chauffage une fois par an par un professionnel pour éviter les risques de pannes et maintenir le rendement de votre appareil. Cet entretien annuel est obligatoire pour les appareils d’une puissance comprise entre 4 et 400 kW.

Le ramonage des conduits de fumée est également obligatoire chaque année.

 

Sources : ADEME / UFC Que choisir

Sur le même sujet

Nos astuces pour réduire sa facture d’électricité

Les factures d’électricité ne cessent d’augmenter et malheureusement, la hausse va se poursuivre l'an prochain... Quelques astuces et bons réflexes permettent de réduire sa consommation de l’électricité.

Jusqu'à 50% d'économies sur la consommation, le SYNASAV confirme l'importance de la maintenance

Le SYNASAV, syndicat national de la maintenance, a officialisé la semaine dernière le lancement de son Observatoire national de la maintenance des systèmes de chauffage. Les objectifs seront de disposer de données fiables, de mesurer les tendances, de comparer les coûts d’entretien et anticiper les évolutions du marché. Le syndicat en a profité pour présenter ses premières expérimentations mettant en avant le lien entre les performances d’une PAC et son entretien indispensable.
1 2 3 18
Le site d'information pour les professionnels de l'énergie.
© actuenergie.fr 2024 -
Mentions légales
-
CGU
-
Plan de site
userscrossmenu linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram