Mots-clés :

Canicule : quelle conduite adopter sur les chantiers ?

La plupart des régions sont concernées par des pics de chaleur suivis d’orage et ce, pendant plus jours. Ces phénomènes météo peuvent être très dangereux pour les professionnels comme pour les particuliers. Ayez les bons réflexes !
Par Actu énergie
16 juin 2022

Premier risque : la déshydratation

Les fortes chaleurs peuvent conduire à une déshydratation, l’aggravation d’une maladie chronique ou encore un coup de chaleur. Une personne victime d’un coup de chaleur est en danger de mort. Appelez immédiatement les secours en composant le 15. Dès que la température dépasse les 30°C à l’ombre, la vigilance est impérative.

Surveiller la météo

Pour mieux se préparer, informez-vous sur les conditions météorologiques et des bulletins d’alerte.

Plusieurs sites peuvent être consultés, notamment www.meteofrance.com et www.meteoconsult.fr (prévisions de sécheresse, canicule, indice de rayonnement solaire, orages). Sur meteofrance par exemple, la fonction annonçant l’intensité de la pluie à 1h est très efficace (surtout en temps d’orage).

À noter : les orages présentent des risques pour les personnes et les matériels. Vérifiez la présence d’un paratonnerre sur les grues ou les bâtiments sur lesquels sont installés des échafaudages. En cas d’orage ou de menace orageuse, la meilleure solution reste l’évacuation des salariés.

Rechercher la meilleure organisation

Pour limiter les risquer, adoptez la meilleure organisation :

  • aménager les horaires pour éviter les heures les plus chaudes ; - réaliser les tâches lourdes tôt le matin, dans la mesure du possible,
  • limiter le temps d’exposition des salariés au soleil, par une rotation des tâches lorsque les postes de travail le permettent,
  • organiser la distribution régulière d’eau fraîche,
  • éviter le travail isolé et privilégier le travail d’équipe afin de faciliter une surveillance mutuelle et de repérer les signes avant-coureurs de coup de chaleur,
  • prévoir, dès que possible, des aides à la manutention pour limiter le travail physique,
  • mentionner dans le document unique d’évaluation des risques (DUER) le risque de fortes chaleurs et dans le plan d’action les mesures prises.

 

Pour rappel, il est interdit d’affecter des jeunes mineurs aux travaux les exposant à des températures extrêmes susceptibles de nuire à leur santé. Il n’existe pas de dérogation à cette interdiction.

Distribuer régulièrement de l’eau fraiche

Mettez à la disposition de votre personnel de l’eau potable et fraîche : trois litres d’eau par jour et par salarié doivent être fournis.

A noter : depuis le 1er janvier 2021, une interdiction de distribution de bouteilles d’eau en plastique concerne les ateliers et les bureaux, mais pas les chantiers. Il peut être dérogé à cette interdiction pour des motifs de santé publique.

Aménager les postes de travail extérieurs

Ils doivent être aménagés de telle façon que les salariés soient protégés contre les conditions météorologiques (accueil dans un local adapté dans les lieux fixes et aménagements de chantier garantissant des conditions équivalentes). Au moment des fortes chaleurs, les pauses dans un espace rafraîchi ou climatisé sont à organiser.

Veiller à l’emploi effectif des vêtements de travail et équipements de protection

En période estivale, le risque est que les vêtements non adaptés fassent leur apparition et que les équipements de protection (masque, lunettes, casque…) restent plus souvent dans les camionnettes ou dans les vestiaires. N’oubliez pas qu’il est de la responsabilité de l’employeur de fournir les vêtements et les équipements de protection appropriés aux travaux à réaliser et de veiller à leur emploi effectif sur le chantier.

 

Source : Fédération française du Bâtiment

Sur le même sujet

Révolution de la climatisation : Le TTAP, dévoilé à Paris

Paris a accueilli la première plateforme de chauffage, ventilation et climatisation à semi-conducteurs, baptisée TTPA, pour « Terminal de Traitement d'Air à effet Peltier ». Cette innovation révolutionnaire, assurant le confort des occupants et une qualité d'air intérieur optimale, marque une avancée majeure dans le domaine de la climatisation.

Le programme Mobili’pro de l’Ademe pour optimiser les déplacements professionnels

Le programme Mobili’Pro, initié par l'ADEME, vise à accompagner gratuitement environ une centaine de structures possédant des parcs automobiles dans l'optimisation de leurs déplacements professionnels.
1 2 3 24
Le site d'information pour les professionnels de l'énergie.
© actuenergie.fr 2024 -
Mentions légales
-
CGU
-
Plan de site
userscrossmenu
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram