Mots-clés :

Économies d’énergie : la France vers un marché de l’énergie de gré à gré pour les entreprises ?

Pour réduire la consommation de gaz et d’électricité en France, le Gouvernement réfléchi à s’inspirer du marché du carbone européen par lequel les entreprises des secteurs concernés peuvent vendre et acheter des droits à émettre du CO2.
Par Actu énergie
12 septembre 2022

Aujourd’hui, le marché du carbone européen destiné à faire baisser les émissions de CO2, également nommé système d’échange de quotas d’émissions ou système d’émissions négociables (Emissions Trading Schemes, ETS), permet aux industriels de recevoir ou d’acheter des quotas d’émissions qu’ils peuvent échanger entre eux.

 

Le marché de gré à gré

Instaurer un marché de l’énergie de gré à gré entre entreprises permettrait à celles-ci, de se revendre entre elles ce qu’elles n’ont pas consommé. « Ce système pourrait être appliqué aux industriels qui ont l’habitude d’utiliser ce genre d’instruments afin de limiter la consommation de gaz » précise Roland Lescure, Ministre délégué chargé de l’industrie.

Le gouvernement se donne quelques semaines afin d’expérimenter et d’explorer toutes les solutions envisageables.

 

Les avantages du marché de gré à gré

Le marché de gré à gré présente des intérêts pour le producteur comme pour l’acheteur.

  • Le producteur sécurise la vente d’une partie de la production à long terme et bénéficie d’une grande visibilité sur ses futurs revenus.
  • L’acheteur approvisionne une partie de sa consommation en énergie à prix fixe.

 

Les avis divergent

Si pour certains ce système est contraire aux directives européennes qui prônent la libre concurrence dans un marché ouvert, certains s’interrogent sur le plafonnement des prix qui seront appliqués.

La piste du marché de gré à gré pour les entreprises est encore en cours d’exploration. Le gouvernement se donne quelques semaines afin d’expérimenter et recenser toutes les solutions envisageables.

Des réponses pourront être apportées par la Première Ministre, Élisabeth Borne, d’ici début octobre, où elle devrait également annoncer quelles mesures de soutien le Gouvernement apportera aux entreprises.

Sur le même sujet

Le programme Mobili’pro de l’Ademe pour optimiser les déplacements professionnels

Le programme Mobili’Pro, initié par l'ADEME, vise à accompagner gratuitement environ une centaine de structures possédant des parcs automobiles dans l'optimisation de leurs déplacements professionnels.

Fiche métier : Technicien / technicienne 
d'exploitation du réseau gaz

Le métier de technicien d’exploitation du réseau gaz consiste à assurer les branchements, la surveillance et l'entretien des canalisations qui acheminent le gaz dans toute la France. Le technicien d’exploitation du réseau gaz prépare et contrôle des activités de maintenance sur le terrain.
1 2 3 25
Le site d'information pour les professionnels de l'énergie.
© actuenergie.fr 2024 -
Mentions légales
-
CGU
-
Plan de site
userscrossmenu
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram