Mots-clés :

Immobilier : la RE2020 fera-t-elle des dégâts ?

Malgré les vagues successives du Covid19 avec les restrictions que l’on connait, le nombre de permis de construire a explosé en 2021 par rapport à 2020 avec une hausse de 15,6%. L’une des explications avancées est la mise en place de la réglementation 2022 imposant des normes beaucoup plus contraignantes et strictes en matière d’immobilier.
Par Actu énergie
21 juin 2022

Un marché immobilier tendu pour les prochains mois

Le marché de l’immobilier est déjà tendu dans de nombreuses agglomérations françaises. Outre Paris, Lyon, Toulouse et Bordeaux connaissent des difficultés. Et pourtant, les professionnels prévoient un nouveau durcissement au cours des mois prochains.

Plusieurs facteurs aggravants se cumulent. Les taux d’intérêts repartent à la hausse, les conditions d’octroi de crédit deviennent plus rigides qu’auparavant -avec des banques moins conciliantes, certaines ont annoncé en début de semaine la baisse drastique des crédits accordés via les courtiers-, une baisse des stocks de biens disponibles à la vente et surtout, à présent un durcissement de la loi avec la mise en application de la RE2020 au travers des décrets d’application largement discutés entre les pouvoirs publics et les professionnels du secteur.

Des normes plus contraignantes

Les nouvelles normes en matière de permis de construire ne sont ainsi pas de nature à détendre le marché selon les observateurs. En cette année 2022, les normes financières et techniques sont dorénavant beaucoup bien plus draconiennes que précédemment.

Entrée en vigueur depuis le 1er janvier, la RE202 introduit de nombreuses obligations en matière de construction rendre les logements plus responsables d’un point de vue environnemental. Mode de chauffage, exposition, superficie minimum à respecter, utilisation de matériaux biosourcés… les professionnels de la construction et les installateurs d’appareils de chauffage doivent dorénavant faire avec des cahiers des charges plus exigeants et limitant le recours à certains matériaux ou dispositifs. Si le bénéfice escompté par la nouvelle réglementation est réel pour les locataires et en matière d’environnement, le marché de l’immobilier français risque d’en pâtir en 2022. Une preuve ? Le nombre de permis de construire dans la catégorie logements collectifs a baissé de 25 à 30% depuis le 2e semestre 2021 et début 2022.

Sur le même sujet

Le programme Mobili’pro de l’Ademe pour optimiser les déplacements professionnels

Le programme Mobili’Pro, initié par l'ADEME, vise à accompagner gratuitement environ une centaine de structures possédant des parcs automobiles dans l'optimisation de leurs déplacements professionnels.

Fiche métier : Technicien / technicienne 
d'exploitation du réseau gaz

Le métier de technicien d’exploitation du réseau gaz consiste à assurer les branchements, la surveillance et l'entretien des canalisations qui acheminent le gaz dans toute la France. Le technicien d’exploitation du réseau gaz prépare et contrôle des activités de maintenance sur le terrain.
1 2 3 24
Le site d'information pour les professionnels de l'énergie.
© actuenergie.fr 2024 -
Mentions légales
-
CGU
-
Plan de site
userscrossmenu linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram