Mots-clés :

La filière des gaz et biogaz liquides dévoile sa feuille de route de décarbonation

En dévoilant sa feuille de route, la filière des gaz et bio gaz liquides confirme que ces énergies permettent d’atteindre les objectifs de baisse d’émissions de CO2 fixés par le Gouvernement.
Par Actu énergie
19 juillet 2023

France Gaz Liquides positionne les gaz liquides renouvelables dans les travaux de la Loi de Programmation Energie Climat et projette la filière comme un acteur majeur de la décarbonation de la ruralité.

Les scénarios proposés via la feuille de route de décarbonation mettent en lumière la capacité de la filière des gaz liquides à atteindre 113% des objectifs gouvernementaux de décarbonation.

Ainsi, 30 746 communes rurales sont impactées par les scénarios de décarbonation, pour lesquelles France Gaz Liquides annonce pouvoir dépasser les ambitions du Gouvernement.

Pour l’association, ces énergies contribuent à une baisse des émissions de CO2 de 78% des territoires ruraux sans avoir recours à une interdiction des chaudières.

Quelques chiffres :

  • 94 % du territoire national est rural et regroupe 33% de la population
  • 93% des logements sont des maisons individuelles
  • 24 523 communes ne sont pas raccordées au réseau de gaz naturel
  • 29% des logements non connectés ont recours aux combustibles pour se chauffer
  • 35 % des ménages sont en situation de précarité énergétique

L’ambition de la filière

Avec 3,13% des émissions de CO2 générées par les gaz liquides sur le secteur du bâtiment, la filière a désormais pour objectif de réduire les émissions liées aux gaz liquides de 38% d’ici à 2030.

Mais la filière ambitionne également de décarboner de 78% les territoires ruraux. Comment ? En combinant les THPE (équipements à très haute performante énergétique), les efforts de sobriété énergétique et le développement des gaz liquides renouvelables.

« Nous avons les capacités de développer une filière renouvelable qui répond pleinement aux enjeux de transition énergétique. Outre le biopropane, le rDME (diméthylether renouvelable), produit par pyrogazéification de déchets ménagers offre un nouveau potentiel d’investissements pour la France, avec des industriels qui souhaitent s’installer en Europe pour leurs unités de productions de biogaz et de gaz bas-carbone. Notre objectif : leur permettre d’y parvenir en France, car il en va de l’avenir énergétique de 94% de la superficie de notre territoire qui est rurale et contient 33% de la population. », précise Audrey Galland, Directrice Générale de France Gaz Liquides.

Sur le même sujet

La CRE fixe les tarifs des infrastructures gazières de transport et de stockage pour la période 2024-2027

La Commission de Régulation de l'Énergie a annoncé les nouveaux tarifs pour les infrastructures gazières de transport et de stockage, qui entreront en vigueur le 1er avril 2024 et resteront en place pendant quatre ans.

Fiche métier : ingénieur biogaz

L'ingénieur biogaz est un professionnel spécialisé dans la production et l'utilisation du biogaz, cette source d'énergie renouvelable issue de la décomposition de matières organiques.
1 2 3 12
userscrossmenu linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram