Mots-clés :

Des pellets et du biocarburant à base de chanvre

Du chanvre pour chauffer notre logement ou pour faire rouler notre voiture ? Oui c’est possible ! Le chanvre est une plante connue pour ses vertus médicinales, mais elle possède d’autres atouts qui lui permettraient de jouer un rôle dans la transition énergétique. Depuis peu elle est utilisée pour produire du biocarburant ou comme combustible à la place des pellets en bois. Facilement cultivable, elle pourrait devenir une ressource majeure pour le chauffage et les carburants.
Par Actu énergie
6 Jan 2023

Le chanvre est une ressource végétale facilement cultivable, avec un rendement important et renouvelable à l’infini. Et elle peut être une formidable alternative aux énergies fossiles en étant utilisée pour la production de biocarburants ou de combustibles.

Des pellets au chanvre pour nous chauffer

Avec la flambée des prix de l’électricité et du gaz, une grande partie des ménages européens se sont tournés vers le chauffage au bois pour cet hiver. La demande a été telle que les granulés ou pellets de bois ont rapidement été en rupture de stock et que les prix du bois se sont envolés à leur tour !

Certains industriels ont alors réfléchi à une autre alternative pour la production de pellets. Le chanvre pouvant être facilement cultivé, en très grande quantité et rapidement, il est apparu comme une solution viable pour la production d’un nouveau genre de pellets. Les pellets de chanvre sont fabriqués à partir de la chènevotte du chanvre, fibres internes ligneuses qui étaient jetées auparavant.

Les nouveaux granulés à base de chanvre sont de qualité égale voire supérieure aux pellets de bois, et leurs coûts de production et transformation sont moins chers ! La tonne de pellets de chanvre coûterait environ 5 fois moins cher que le prix actuel des pellets de bois.

Une ressource pour produire du biocarburant

Le chanvre peut également être utilisé pour la production de biocarburants. Il contient, comme tout végétal, de l’éthanol, un biocarburant très répandu. Si actuellement ce type de biocarburant est majoritairement produit à partir de maïs et cannes à sucre, les industriels s’orientent désormais vers le chanvre car celui-ci contient 80% de cellulose, la matière qui entre en jeu dans le processus de cellulolyse entrainant la fabrication de l’éthanol.

Il est également possible de fabriquer une autre variété de biocarburant : le biodiesel de chanvre. A partir des acides gras contenus dans la plante, une sorte d’huile végétale déjà utilisée pour la production de médicaments ou cosmétiques, mélangés à des alcools et un catalyseur, les industriels produisent une nouvelle forme de biodiesel.

 

Le chanvre possède donc des vertus exceptionnelles dont les industriels commencent à prendre la mesure. Dans la crise énergétique actuelle et avec le besoin d’abandonner les énergies fossiles, gageons que les pellets et biocarburants à base de chanvre devraient voir leurs parts de marché exploser au cours des prochaines années.

Sources

Sur le même sujet

Jusqu'à 50% d'économies sur la consommation, le SYNASAV confirme l'importance de la maintenance

Le SYNASAV, syndicat national de la maintenance, a officialisé la semaine dernière le lancement de son Observatoire national de la maintenance des systèmes de chauffage. Les objectifs seront de disposer de données fiables, de mesurer les tendances, de comparer les coûts d’entretien et anticiper les évolutions du marché. Le syndicat en a profité pour présenter ses premières expérimentations mettant en avant le lien entre les performances d’une PAC et son entretien indispensable.

Et si l’on utilisait des roches pour stocker l'énergie renouvelable ?

Une équipe de chercheurs américains travaille au développement d’une solution innovante de stockage d’énergie produite à partir de sources renouvelables : en utilisant des roches. Elle a réalisé des premiers tests concluants , confirmant le potentiel des roches pour stocker l’énergie thermique. Focus sur cette innovation.
1 2 3 8
Le site d'information pour les professionnels de l'énergie.
© actuenergie.fr 2024 -
Mentions légales
-
CGU
-
Plan de site
userscrossmenu
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram