Mots-clés :

Et si l’on utilisait des roches pour stocker l'énergie renouvelable ?

Une équipe de chercheurs américains travaille au développement d’une solution innovante de stockage d’énergie produite à partir de sources renouvelables : en utilisant des roches. Elle a réalisé des premiers tests concluants , confirmant le potentiel des roches pour stocker l’énergie thermique. Focus sur cette innovation.
Par Actu énergie
24 Nov 2023

L’intermittence des énergies renouvelables, éolienne et solaire pour ne citer qu’elles, nous oblige à trouver des solutions pour stocker l’énergie lorsque la production est élevée, afin de pouvoir la redistribuer quand la production est moindre ou nulle.

Le stockage de l'énergie renouvelable est un défi majeur pour permettre une transition énergétique réussie. Pour répondre à ce besoin, une équipe d'ingénieurs américains des Sandia National Laboratories et de CSolPower LLC, basée au Nouveau-Mexique, collaborent sur un projet visant à développer une méthode abordable de stockage d'énergie produite à partir de sources renouvelables.

Leur solution : stocker l’énergie thermiques dans les roches !

Un système de stockage innovant de l’énergie thermique

Le principe de la solution envisagée est d’utiliser de l’énergie renouvelable, éolienne ou solaire par exemple, pour chauffer des roches qui vont alors stocker cette chaleur produite. La chaleur est ensuite récupérée grâce à des échangeurs thermiques puis est transformée en électricité.

Pour réaliser le test de cette solution, des roches placées dans un conteneur ont été chauffées à 500°C, puis le conteneur a maintenu cette température pendant une durée de 20 heures.

Ce système de stockage innovant et révolutionnaire présente de nombreux avantages : une longue durée de vie, de faibles déperditions d’énergie, une grande capacité de stockage et une grande flexibilité d’utilisation.

Cette méthode peut également permettre de fournir de l’électricité pendant les périodes de forte demande, ce qui en fait une option rentable.

Un faible coût et un potentiel de déploiement dans l’industrie

Pour Nathan Schroeder, membre de l’équipe d’ingénieurs, le faible coût de ce type de stockage d'énergie thermique augmenterait de fait son potentiel de déploiement dans l'industrie. Cette méthode de stockage apparaît crédible sur la durée car elle pourrait disposer d’une capacité de stockage d’énergie allant de quelques heures à plusieurs mois !

Une solution d’autant plus innovante que si elle relève le défi du stockage des énergies renouvelables, elle contribuera à augmenter leur développement et donc à décarboner le mix énergétique mondial.

Sur le même sujet

Quels déchets peuvent être valorisés pour produire de l'énergie ?

La "valorisation énergétique" est une nouvelle notion apparue il y a quelques années et qui prend de plus en plus d’ampleur dans le contexte actuel de crise énergétique. Elle représente la récupération et la valorisation des déchets dans le but de les transformer en énergie. Des procédés vertueux pour l’environnement, pour l’économie locale et circulaire et pour réduire nos dépenses énergétiques. Le point sur les différents déchets pouvant être valorisés.

COP28 : un accord mais pas de « sortie » des énergies fossiles

La COP28 de Dubaï s’est enfin terminée le 13 décembre par un accord sur une transition énergétique « hors » des énergies fossiles. Un accord certes historique, mais qui ne prévoit pas formellement une sortie ou une élimination progressive des énergies carbonées. Retour sur cet accord conclu entre les pays du monde entier.
1 2 3 29
Le site d'information pour les professionnels de l'énergie.
© actuenergie.fr 2024 -
Mentions légales
-
CGU
-
Plan de site
userscrossmenu
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram