Mots-clés :

Pompes à chaleur : gare aux escroqueries!

La rénovation énergétique est un secteur qui bénéficie de nombreuses aides de l’Etat. Malheureusement, de trop nombreux acteurs peu scrupuleux en profitent pour arnaquer les particuliers. C’est le cas pour l’installation de pompes à chaleur (PAC), victimes de leur succès mais aussi à l’origine de nombreuses escroqueries. Voici nos conseils pour éviter les arnaques.
Par Actu énergie
29 Juin 2022

L’Etat encourage depuis plusieurs années la rénovation énergétique. De nombreux dispositifs d’aides ont ainsi été mis en place pour encourager les particuliers à entreprendre des travaux pour améliorer la performance énergétique de leur logement. C’est notamment le cas pour la pompe à chaleur (PAC), un équipement de chauffage en vogue, mais source de nombreuses arnaques.

Le magazine 60 millions de consommateurs ainsi qu’UFC Que Choisir ont dénoncé en début d’année les pratiques peu scrupuleuses de vendeurs de PAC.

Un démarchage très agressif

Des escrocs vont en effet utiliser des techniques de démarchage très agressives, par téléphone ou en porte-à-porte. Ils vont vendre aux particuliers des PAC en gonflant les prix et leur promettre de bénéficier de nombreuses aides financières disponibles pour ce genre de produits, sans réellement vérifier leur éligibilité. Ainsi, très souvent les clients victimes de ce genre de vendeurs ne touchent pas ou peu d’aides et se retrouvent avec une facture finale très salée !

Il arrive que les sociétés auxquelles sont sensés appartenir ces pseudo-vendeurs soient bidons. Pire, d’autres sociétés peu scrupuleuses réalisent des installations non-conformes et/ou utilisent des produits de mauvaise qualité et défectueux provoquant des problèmes des semaines ou des mois après l’installation. Entre temps, elles ont disparu… Il vous faut donc vraiment être vigilants !

Nos conseils avant la signature d’un devis pour l’installation d’une PAC

  • Vérifiez que les entreprises/artisans consultés soient labellisés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) qualifiés pour les pompes à chaleur (PAC), c’est un critère indispensable pour pouvoir bénéficier des aides de l’Etat. Vous pouvez utiliser l’annuaire des artisans disponible sur France Rénov’.
  • Faites appel à des professionnels certifiés QualiPAC.
  • Faites réaliser des devis par plusieurs artisans/sociétés.
  • Evaluez et exprimez vos besoins et attentes en termes de chauffage, climatisation, eau chaude sanitaire (ECS).
  • Ne prêtez attention qu’aux devis et offres proposés après une visite de votre logement et de vos installations.
  • N’achetez pas de PAC sur un salon ou une foire, afin de pouvoir bénficier d’un délai de rétractation.
  • Demandez une étude thermique de votre logement, pour vous assurer du bon dimensionnement de la PAC prévue dans votre devis.
  • Vérifiez que le matériel proposé est certifié NFPAC ou HP-Keymark.
  • Assurez-vous que la réception des travaux, la mise en service et la prise en main sont comprises dans votre devis
  • Exigez des conditions de garantie.
  • Demandez également un contrat de maintenance, ce genre d’équipement nécessitant un entretien par un professionnel tous les 2 ans (si la puissance est supérieure à 4 kW).
  • Enfin, vérifiez au préalable votre éligibilité aux aides pour la rénovation énergétique et ainsi évaluer quel sera le coût final de cette installation.

Quelles aides pour l’installation d’une PAC ?

L’achat et l’installation d’une PAC représente un budget conséquent qui peut varier entre 5 000 et 20 000 € selon la marque, le modèle et le volume du logement à chauffer. Fort heureusement, l’Etat a mis en place des aides pour permettre aux foyers de financer leurs travaux de rénovation et faire baisser leur facture.

Par exemple, MaPrimeRénov’ est un dispositif d’aide qui peut vous permettre de toucher de 4 000 à 10 000 € de subventions, selon vos revenus, pour l’installation d’une PAC géothermique ou solarothermique. Le Coup de pouce chauffage peut vous octroyer jusqu’à 4 000€ d’aides, sauf pour une PAC air/air. D’autres aides (CEE, TVA taux réduit, aides locales..) existent également.

Vous retrouverez l’ensemble de ces dispositifs sur France Rénov’ et vous pourrez échanger avec un conseiller « Mon Accompagnateur Rénov’ » qui pourra vous aiguiller et vous renseigner concernant toutes les aides auxquelles vous êtes éligibles.

Sur le même sujet

Nos astuces pour réduire sa facture d’électricité

Les factures d’électricité ne cessent d’augmenter et malheureusement, la hausse va se poursuivre l'an prochain... Quelques astuces et bons réflexes permettent de réduire sa consommation de l’électricité.

Jusqu'à 50% d'économies sur la consommation, le SYNASAV confirme l'importance de la maintenance

Le SYNASAV, syndicat national de la maintenance, a officialisé la semaine dernière le lancement de son Observatoire national de la maintenance des systèmes de chauffage. Les objectifs seront de disposer de données fiables, de mesurer les tendances, de comparer les coûts d’entretien et anticiper les évolutions du marché. Le syndicat en a profité pour présenter ses premières expérimentations mettant en avant le lien entre les performances d’une PAC et son entretien indispensable.
1 2 3 30
Le site d'information pour les professionnels de l'énergie.
© actuenergie.fr 2024 -
Mentions légales
-
CGU
-
Plan de site
userscrossmenu
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram