Mots-clés :

La saison de ski menacée par la hausse des prix de l’énergie ?

L’envol des prix des énergies impacte l’activité économique et industrielle des pays européens. Cette inflation aura également des répercussions sur un domaine d’activité en particulier : les stations de ski. Seront-elles en mesure d’ouvrir cet hiver malgré des factures énergétiques à la hausse ? Quel impact sur l’activité économique locale ?
Par Actu énergie
30 Sep 2022

Cet automne, 70% des stations de ski françaises renégocient leur contrat triennal avec leurs fournisseurs d’énergie. Une étape cruciale tant leurs besoins énergétiques sont conséquents, particulièrement pour faire marcher les remontées mécaniques.

Or  le prix du mégawattheure a été multiplié par 20, passant de 55 euros l’an dernier à plus de 1 000 euros aujourd’hui. A l’heure actuelle, certaines stations ne peuvent signer les propositions tarifaires proposées par les fournisseurs et sont donc très inquiets concernant la saison hivernale à venir.

L’ouverture des stations remise en cause ?

Sébastien Giraud, directeur général de la régie des remontées mécaniques de la station de Villard-de-Lans dans le massif du Vercors nous explique que « la facture d'électricité représente 5% de notre chiffre d'affaires en moyenne. Avec la hausse des prix, elle en représenterait entre 20 à 25%." Un surcoût astronomique sur la facture d’électricité que la station ne peut se permettre.

Bon nombre de stations alpines font face à ce même problème. Rien qu’en Isère, quatre stations sont concernées par le renouvellement de leur contrat d'énergie : Villard-de-Lans, l'Alpes d'Huez, les Deux Alpes et le Collet d'Allevard.

L’économie locale fortement impactée

Dans ces régions, 80% de l'économie locale dépend du ski alpin en hiver. Ne pas ouvrir les stations de ski mettrait en péril toute l'activité économique. Entre les restaurants, les hôtels, les écoles de ski… c’est toute une économie qui seraient impactée. Selon Sébastien Giraud, rien que sur la station de Villard-de-Lans, ce sont « entre 1 000 et 1 500 personnes saisonnières qui seraient au chômage ».

Le hausse de la facture d’électricité pourrait se répercuter sur les forfaits de remontées mécaniques. Mais est-ce encore aux Français d’en payer le prix, eux qui subissent déjà une forte inflation ? L’affluence de skieurs pourrait s’en ressentir cet hiver.

Les groupes de professionnels de la montagne, tels que les Domaines skiables de France et l'Association nationale des maires des stations de montagne tentent de négocier des aides de l’Etat pour limiter la hausse des prix de l’énergie et pourquoi pas faire bénéficier aux stations de ski d’un bouclier tarifaire pour leur permettre d’assurer leur ouverture. Une affaire à suivre…

Sur le même sujet

Nos astuces pour réduire sa facture d’électricité

Les factures d’électricité ne cessent d’augmenter et malheureusement, la hausse va se poursuivre l'an prochain... Quelques astuces et bons réflexes permettent de réduire sa consommation de l’électricité.

Comment EDF veut augmenter sa production nucléaire d'ici 2030

Pour faire face à la croissante et massive électrification de nos usages, mais aussi satisfaire pleinement la demande en électricité actuelle, EDF va devoir augmenter sa production nucléaire. Il doit impérativement retrouver un volume de production nucléaire autour de 360 térawattheure en 2030, contre 280 TWh en 2022 ! L’électricien national promet même d’aller jusqu’à 400 TWh ! Mais comment compte-t-il s’y prendre ? Voici quelques éléments de réponse.
1 2 3 27
Le site d'information pour les professionnels de l'énergie.
© actuenergie.fr 2024 -
Mentions légales
-
CGU
-
Plan de site
userscrossmenu
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram